This page needs JavaScript activated to work. style>

Quand Casablanca végétalise ses tours

Publié le 25 juin 2018

Architecture, innovation et écologie se marient désormais très bien dans la ville du plus beau baiser de l’histoire du cinéma. Les “Tours végétales” constituent une première en Afrique. Une attraction à ne pas rater.

Le blanc immaculé des balcons protégés par des rambardes ciselées comme des moucharabiehs va laisser place au fil des mois à une végétation intense d’un vert tendre. Les plantes grimpantes vont recouvrir peu à peu la façade de ce bâtiment de seize étages à la forme organique. Inaugurée le 27 mars sur le site de l’ancien aéroport d’Anfa à Casablanca, la première tour végétale d’Afrique (http://yasmine-immobilier.com/projets/les-tours-vegetales) a fière allure. Le promoteur de ce projet qui comprendra à terme quatre immeubles, Yasmine Immobilier, s’est entouré de spécialistes de renommée mondiale pour imaginer ce joyau architectural qui sera bientôt un des nouveaux emblèmes de la capitale économique marocaine.

« Les Tours Végétales » ont été dessinées par la Maison Edouard François. Si on vous dit que ce cabinet français a déjà planché dans le passé sur de nombreux prestigieux projets comme l’Hôtel Fouquet’s Barrière à Paris ou la rénovation de la Samaritaine pour le groupe LVMH (http://www.edouardfrancois.com/home/), vous comprendrez mieux l’aura de cette innovation urbaine nichée au coeur de la capitale économique du Maroc. Pour imaginer la décoration intérieure de son projet, Yasmine Immobilier a fait confiance au célèbre designer Pierre-Yves Rochon, histoire de lustrer encore un peu plus le CV des Tours Végétales. Des architectes-paysagistes, des ingénieurs hydrauliciens internationaux et des jardiniers ont également été mobilisés lors de la conception de cet édifice hors du commun. Chaque tour comprendra ainsi 205 jardinières qui seront remplies de bougainvilliers blancs, de chèvrefeuilles et de jasmins.

Remettre la nature au coeur des villes

Avant même son inauguration, la tour végétale a été retenue au début du mois de mars parmi les dix meilleurs projets au monde par le concours international MIPIM Awards 2018 dans la catégorie “Best Futura Project”, qui récompense les constructions en cours de réalisation les plus ambitieuses au monde. Cette nomination est déjà une récompense en tant que telle car ce projet est le seul candidat marocain à avoir été sélectionné parmi les 227 dossiers en provenance de plus de 55 pays.

Le promoteur est parti du constat que l’architecture citadine devait  évoluer avec son temps en remettant la nature au coeur de ses priorités. Le construit représente ainsi à peine 30% de la superficie totale de ce projet, 70% des espaces étant occupés par des parcs, des commerces de proximité, une fontaine, une piscine familiale et des aires de jeu. Les résidents pourront ainsi passer leur week-end dans cette zone résidentielle sans devoir prendre leur voiture pour se déplacer ailleurs. La première tour inaugurée en mars comprend 10 commerces de proximité, 16 bureaux et 409 appartements d’une superficie comprise entre 45 et 300 m2. Vendus 27.000 dirhams le m2, ces pied-à-terres luxueux vont rapidement devenir une des adresses les plus prisées de Casablanca. Intéressés ou pas, venez au moins jeter un oeil.