This page needs JavaScript activated to work.

Sizo Henna, un afrocentrique en cuisine

Publié le 22 août 2018

Pendant des années, le très populaire chef Sizo Henna a construit sa réputation et son image à la télévision, où son émission était regardée par des millions d’Africains. Il oeuvre désormais en cuisine, dans son restaurant de Johannesburg, où émerge une nouvelle scène culinaire à découvrir.

Les vocations les plus ancrées sont souvent les plus précoces. Enfant, Sizo Henna ne savait peut-être pas encore qu’il voulait devenir chef. Mais que sa vie tournait autour de la nourriture, ça il en était déjà persuadé. Ancienne star TV de l’émission culinaire « Rustic Chakula« , dans laquelle il découvrait et célébrait des plats africains, le diplômé du prestigieux Waltham Forest College de Londres a passé ses jeunes années à voyager dans différentes régions d’Afrique du sud, appréciant les cuisines locales préparées par les habitants. De ces pérégrinations gustatives, il en a gardé l’amour de la cuisine simple, consciencieuse et traditionnelle.

« Quand j’avais 9 ans, je ne savais pas exactement ce qu’était un palais. Mais en grandissant, il s’est formé et j’ai très vite pu comprendre la magie des goûts et des textures. Enfant, je n’étais du genre à aimer les burgers et le poisson pané, je préférais les soupes, les bouillons, les plats au curry », explique Sizo Henna, devenu cette année l’un des rares noirs sud-africains propriétaire d’un restaurant à succès. En ouvrant le Blaque Wine and Grillhouse à Johannesburg, le pape de la cuisine afrocentrique y honore les traditions et le patrimoine gastronomique local.

Le faire autour d’une bonne table est devenu une tendance lifestyle en Afrique du Sud, surtout à Joburg où émerge une nouvelle scène culinaire incarnée également par le chef David Higgs et son établissement de Sandton, le Saints. Inspiré par ses voyages et les cultures food des pays où il a découvert des cultures différentes, celui qui cuisine pour le président sud-africain Cyril Ramaphosa aime le mélange des genres. Ses côtelettes d’agneau à la française, il en fait une daube aux pommes de terre à la sauce de butternut. Sur la carte du Blaque Wine and Grillhouse, après avoir commandé un foie gras poêlé vous pourrez un Umngqusho, un plat typique de sa ville natale.

Obsédé par la simplicité raffinée, Sizo Henna l’est aussi par la richesses des vignobles de son pays. Chez lui, proposer un vin local qui se marie parfaitement est une constante. La spécialité de la maison si vous préférez. Son restaurant, situé dans le quartier de Rosebank, propose une cave exclusive qui n’a qu’une ambition : « Rassembler les vins sud-africains avec la cuisine sud-africaine« , dixit le patron. Un chef qui sur son site web propose quelques recettes que vous pouvez essayer avant d’aller vous régaler à Johannesburg.