This page needs JavaScript activated to work. style>

Diani Beach, le paradis blanc du Kenya

Publié le 18 octobre 2018

Dans l’imagerie populaire africaine comme occidentale, le Kenya c’est d’abord ses safaris dans les savanes arides de terre rouge. Mais la beauté naturelle de ce joyau d’Afrique de l’Est, ce sont aussi ses plages paradisiaques. Comme celle de Diani Beach, où My Chic Africa s’est rendu.

L’anse d’argent aux Seychelles, vous connaissez ? Si vous avez expérimenté ce paradis terrestre atemporel, réservez un voyage à Diani Beach, à une trentaine de kilomètres au sud de Mombasa, la deuxième ville du Kenya, sur la côte sud. Arrivé dans ce décor parfait d’une comédie romantique hollywoodienne où une barrière de corail épargnée préserve le lagon, vous êtes immédiatement plongé dans une carte postale de vacances idylliques. Dans cette station balnéaire fantasmatique, les romantiques restent cloitrés dans leur bulle de rêve. Presque comme si Diani Beach, élue plusieurs fois dans la liste très sélective des plus belles plages du monde, n’existait pas vraiment. Ici, le temps ne passe pas, il s’écoule comme un filet d’eau de source.

Ces plages au sable farineux si blanc qu’en plein soleil il en ferait presque mal aux yeux, difficile de s’en lasser. Tant mieux car Diani Beach s’étend sur 17 kilomètres, de la Congo River au nord à Galu beach au sud. Un vieux et magnifique baobab sert de point de repère pour indiquer l’extrême sud de Diani, où la terre rejoint le lagon telle une feuille de bananier. Si la station balnéaire aux eaux cristallines comme celles de Rodrigues et au sable aussi fin que celui de Bazaruto au Mozambique, héberge la plus forte concentration d’hôtels du Kenya, leur architecture a su s’intégrer au paysage. Notamment grâce aux superbes jardins « native » des établissements de bord de plage pieds dans l’eau.

Une réserve marine comme terrain de jeu

Pour plonger au milieu des poissons, il n’est pas nécessaire à Diani Beach de revêtir la combinaison et d’enfourner la bouteille d’oxygène. Dans son lagon et son eau à 27°, aller d’un à six mètres de profondeur suffit pour s’immerger dans un aquarium géant. Le spot fait aussi logiquement le bonheur des passionnés de kite-surf puisque les plages ne sont jamais envahies d’algues. Pour s’adonner au surf, il faut aller au récif, assez éloigné de la plage. Y aller à pied est une option, un bras de sable est même quasiment réservé à l’expérience.

Vous pouvez aussi participer à des excursions en bateau ou simplement vous relaxer entre farniente et balades de lune de miel. Après avoir plongé avec les dauphins, prenez le temps pour une visite didactique et pédagogique à la réserve marine de Diani – Chale, au nord de Diani, sur la côte sud du comté de Kwale. Conçu pour protéger le jardin de corail et les espèces de poissons menacées, le parc permet de participer à de nombreuses activités : pêche, plongée en apnée, voile ou encore l’observation des fonds marins sur un bateau équipé de sol en verre. N’en jetez plus, la coupe aux louanges est pleine : vous savez ce qu’il vous reste à faire.